Reconnecter à son âme d’enfant

By Juliette Potin | Positive attitude

Juil 02
âme d'enfant

J’ai vu Alain Souchon en concert l’autre jour. L’artiste a 77 ans, en fait physiquement 60 et dans sa tête, comme dans son tube, il a 10 ans. Il m’a reconnectée à mon âme d’enfant.

Il sautait sur scène comme un gamin, nous racontait des blagues entre les morceaux.

Et moi je pleurais d’avoir retrouvé cette part insouciante de moi qui danse et qui chante, même mal, parce c’est beau à l’unisson.

Les artistes ont le pouvoir de nous reconnecter à notre enthousiasme.

Vous vous rappelez comme la vie avait du goût lorsqu’on s’enthousiasmait plusieurs fois par jour pour des broutilles ? Sauter dans une flaque, passer un coup de fil canular, manger des frites, faire des charades… Aujourd’hui adulte, notre raison a aseptisé nos émotions. On évite de s’emballer. On évite de trop ressentir pour ne pas déranger ou pour ne pas souffrir. Mais cette âme d’enfant enthousiaste est toujours présente en nous. Elle aime découvrir de nouvelles personnes et apprendre de nouvelles choses. Lorsqu’on l’active, on a accès à un puissant moteur générateur de bien-être et de nouvelles idées. 

Les artistes ont le pouvoir de nous rendre notre liberté.

Moi aussi ce matin j’ai 10 ans.

Et je me moque pas mal de savoir si la voie que j’ai choisi est la meilleure ou pas. Si elle est prestigieuse ou pas. Si je suis légitime ou pas. C’est la bonne parce que c’est celle qui m’appelle et qui m’anime.

Les artistes ont le pouvoir de nous rendre notre autorisation.

Les voir s’autoriser vivre la vie qu’ils souhaitent nous l’autorise aussi. J’ai lu qu’Alain Souchon se sentait coupable de ne pas avoir été très présent pour ses fils lorsque ceux-ci étaient enfants. Vous imaginez s’il avait renoncé à ses projets et ses tournées à ce moment là ? Pas de « Belle île en mer » avec Voulzy. Pas de « foule sentimentale ». Qu’est-ce qu’on aurait fredonné sans lui ?

Heureusement pour nous, il n’a pas donné trop de poids à cette culpabilité. Il a continué à suivre son cœur. Et l’autre soir, ses deux fils étaient sur scène avec lui sur plusieurs morceaux. On aurait dit que c’était Alain le plus jeune des trois Souchon.

Prenons soin de notre âme d’enfant !

PS : Retrouver l’énergie de son âme d’enfant, c’est le meilleur premier pas possible pour trouver sa voie. Si vous avez besoin d’être guidé dans cette étape, parlons-nous !

Crédit image

Follow

About the Author

Je suis Juliette Potin, coach professionnelle depuis 2018. J'ai vécu plusieurs années à l'étranger,notamment aux Etats-Unis où je me retrouve à la maison après 15 ans de postes à responsabilité dans l'industrie. L'expérience de ne plus pouvoir me définir par mon statut social est déstabilisante, celle d'avoir du temps devant moi : vertigineuse! Petit à petit, en me reconnectant à moi-même et à mes aspirations, je me suis autorisée à me ré-inventer. Aujourd'hui de retour en France, j'accompagne les personnes qui ont un temps mis leur carrière entre parenthèses, à reprendre confiance, révéler leurs talents et suivre leurs élans pour (re)trouver une activité pro alignée avec qui elles sont.

>