Experte moi ? j’ai failli refuser une interview dans le Figaro!

By Juliette Potin | Expat

Nov 17
Syndrome de l'imposteur

J’ai été interviewée en tant qu’experte pour un article du Figaro ! 

Experte? mais pour qui je me prends ?🤷‍♀️

Lorsque j’ai été contactée, j’ai pensé à une erreur…

Et puis j’ai pensé passer le relais à un coach plus expert que moi…

Finalement, j’ai décidé de m’appliquer ce que je transmets à mes clientes expat qui souffrent d’un excès d’humilité… 🙄 Excès d’humilité qui est en partie culturel, comme je l’explique d’ailleurs dans cet article. En France, on valorise plus l’humilité que le marketing de soi. J’en suis un très bon exemple !

Lorsque mes clientes conjoint expat se trouvent en prise avec leur syndrome de l’imposteur. Lorsqu’elles sont comme moi paralysées à l’idée de se mettre en avant, que ce soit pour un entretien réseau ou un entretien d’embauche. Ce que je leur dis, c’est de se connecter à leur mission de vie (qu’on aura bien sûr bossée ensemble)

Et ma mission à moi, c’est d’ouvrir avec mes clients de nouvelles perspectives. Ce qui m’anime le plus au quotidien, c’est de les accompagner dans leurs incompréhensions, le challenge de leurs valeurs et leur questionnement identitaire.

Quand on est connecté à sa mission, l’ego ou le manque d’égo n’a plus d’importance.🤩

Alors aujourd’hui je suis fière de vous partager cet excellent article d’Olivier Saretta. Il illustre avec des témoignages très pertinemment choisis, les défis rencontrés par les expatriés sur le plan culturel.

Si vous avez perdu de vue votre mission et que ce flou vous emmène vous aussi à remettre en question vos compétences et votre valeur, contactez-moi ! Nous verrons ensemble comment vous reconnecter à votre élan intérieur!

Follow

About the Author

Juliette Potin a vécu plusieurs années à l'étranger, en Italie, Turquie et plus récemment aux Etats-Unis où elle se retrouve à la maison après 15 ans de postes à responsabilité dans l'industrie. L'expérience de ne plus pouvoir se définir par son statut social est déstabilisante, celle d'avoir du temps devant soi : vertigineuse! Petit à petit, en se reconnectant à elle-même et à ses aspirations, elle s'autorise à se ré-inventer. Aujourd'hui, elle accompagne les expatriés dans cette quête d'eux-mêmes, formidable opportunité d'un nouveau départ.

>