L’hypersensibilité: cadeau ou fardeau ?

By Juliette Potin | Positive attitude

Oct 07
Hypersensibilité

Je me suis longtemps sentie handicapée par mon hypersensibilité. Aujourd’hui, j’assume ! Je pleure systématiquement devant un happy end, même si c’est un dessin animé… Je ressens les émotions des gens qui m’entourent, même si c’est la personne devant moi à la caisse du supermarché… Je pleure avec les gens qui sont tristes et j’ai des larmes de joie lorsqu’on me partage une bonne nouvelle !

Longtemps j’ai essayé tant bien que mal de dissimuler cette sensibilité gênante. Et puis un jour mon coach m’a dit que c’était un cadeau, un don. Bien sûr je ne l’ai pas cru mais j’ai voulu comprendre.

C’est quoi être hypersensible ?

L’hypersensibilité est une sensibilité accrue à ses 5 sens et à ses pensées. On peut par exemple être dérangé.e par le bruit régulier d’un robinet qui goute 2 étages plus bas ou par l’odeur trop fortement perçue d’un bouquet de fleurs. On peut aussi être exagérément impacté.e émotionnellement par les pensées qui nous passent par la tête : parce qu’on anticipe le futur ou que l’on rejoue une scène du passé.

Dans la team hypersensible, on trouve aussi des hyper-empathes et des hyper-émotifs:

  • Hyper-empathes : L’empathie est la capacité à se mettre à la place de l’autre et à le comprendre. L’hyper-empathie concerne des personnes qui perçoivent très finement les émotions positives ou négatives de leur entourage avec le risque de les absorber. (Le comble étant que la personne dont on perçoit l’émotion n’a parfois même pas conscience d’être baignée dans cette émotion…)
  • Hyper-émotifs : Ce sont des personnes dont le cerveau amplifie et régule moins bien les émotions. Leur entourage trouve souvent qu’elles exagèrent, qu’elles en font trop. Mais c’est comme essayer de mettre le couvercle sur de l’eau bouillante, plus vous tentez de taire des émotions envahissantes, plus elles débordent.

Le cadeau de l’hypersensibilité

Aujourd’hui, je comprends le message que mon coach voulait me passer. Mon hyper-empathie est comme un don parce qu’il me permet de percevoir les émotions de mes clients et de mes proches avec une grande précision et de pouvoir soit décoder leur besoin, soit poser la bonne question au bon moment.

Mon hypersensibilité me permet également d’être à l’écoute de mes propres ressentis et émotions. Je repère rapidement lorsque quelque chose ne me convient pas et je réajuste. Je me sens plus alignée et je fais beaucoup plus facilement confiance à mon intuition. En fait, mon hypersensibilité est un radar. Avant, j’étais comme une chauve-souris qui ne s’en sert pas et qui s’épuise à se prendre des murs. Aujourd’hui, je l’utilise pour interagir facilement avec les autres et avec mon moi intérieur.

Et vous, vous la vivez comment votre hypersensibilité ?

La semaine prochaine, nous continuerons à explorer ce sujet passionnant de l’hypersensibilité et je vous partagerai mon astuce pour ne pas se laisser envahir par les émotions des autres.

PS : Décoder ses émotions et celles des autres pour identifier quel est le besoin derrière, c’est une compétence qui pourrait vous servir ? Alors rejoignez-moi lors d’un atelier gratuit en ligne, le mardi 19 octobre de 12h30 à 13h30 heure de Paris. Inscription ici

Besoin d’un accompagnement plus personnalisé ? Parlons-nous !

Follow

About the Author

Juliette Potin a vécu plusieurs années à l'étranger, en Italie, Turquie et plus récemment aux Etats-Unis où elle se retrouve à la maison après 15 ans de postes à responsabilité dans l'industrie. L'expérience de ne plus pouvoir se définir par son statut social est déstabilisante, celle d'avoir du temps devant soi : vertigineuse! Petit à petit, en se reconnectant à elle-même et à ses aspirations, elle s'autorise à se ré-inventer. Aujourd'hui, elle accompagne les expatriés dans cette quête d'eux-mêmes, formidable opportunité d'un nouveau départ.

>